metrologie_passive

La métrologie passive est une discipline essentielle dans de nombreux domaines techniques. Vous êtes-vous déjà demandé comment les performances d’un réseau sont évaluées ? C’est là que cette technique intervient. Vous êtes responsables des réseaux informatiques de votre entreprise, et vous savez à quel point il est essentiel de maintenir des performances optimales. Mais comment surveiller efficacement votre réseau sans perturber son fonctionnement ? La métrologie vous permet de surveiller votre réseau sans émettre de requêtes supplémentaires.

La métrologie passive, qu’est-ce que c’est ? Définition

La métrologie passive est une méthode de surveillance des réseaux informatiques qui consiste à observer le trafic existant sans générer de demandes supplémentaires. Contrairement à la métrologie active, qui implique l’envoi de requêtes pour évaluer les performances, la métrologie passive se contente d’analyser le flux de données en place. Cette approche non intrusive permet de recueillir des informations précieuses sur les performances du réseau, les tendances de trafic et les éventuels problèmes, tout en minimisant les perturbations.

Quelles sont les principales utilisations de la métrologie passive ?

La métrologie passive offre une multitude d’utilisations précieuses pour vous, allant de la surveillance des performances à la résolution des problèmes de sécurité. 

La surveillance des performances réseau 

La métrologie passive vous permet de surveiller en temps réel les performances de votre réseau, y compris le débit, la latence et la perte de paquets. En collectant des données sur ces paramètres, vous pouvez évaluer la santé globale de votre réseau et identifier les domaines nécessitant une attention particulière.

La détection des goulots d’étranglement et des points de congestion

En analysant le trafic réseau à l’aide de la métrologie passive, vous pouvez repérer les goulots d’étranglement et les points de congestion qui entravent les performances. Cela vous permet d’ajuster la configuration du réseau et de répartir la charge de manière optimale pour éviter les interruptions et les ralentissements.

L’amélioration de la qualité de service et de l’expérience utilisateur 

En surveillant les performances réseau de manière proactive, vous pouvez optimiser la qualité de service (QoS) pour garantir une expérience utilisateur optimale. La métrologie passive vous permet de prioriser le trafic critique, d’ajuster les paramètres de bande passante et de minimiser les temps de latence, ce qui se traduit par une meilleure satisfaction des utilisateurs.

La sécurité du réseau 

La métrologie joue un rôle crucial dans la détection des menaces et des attaques réseau. En surveillant les flux de données, vous pouvez repérer les comportements suspects, les tentatives d’intrusion et les activités malveillantes. De plus, en analysant les modèles de trafic, vous pouvez détecter les anomalies et prévenir les incidents de sécurité.

Le diagnostic des problèmes de performance 

La métrologie passive vous aide à diagnostiquer les problèmes de performance en identifiant les applications consommatrices de bande passante et en analysant les tendances de trafic. Vous pouvez ainsi localiser rapidement les sources de ralentissement du réseau, résoudre les problèmes de congestion et optimiser les performances globales.

La métrologie passive a même donné lieu à la création d’un nouveau concept de sécurité très à la mode actuellement de Network Detection and Response (NDR). Les principes et outils de métrologie passive sont utilisés pour détecter des anomalies comportementales sur le trafic réseau et une intelligence artificielle est utilisée pour prioriser et résoudre les incidents associés.

Les outils et protocoles utilisés par cette méthode de métrologie

Plusieurs outils et protocoles sont utilisés pour surveiller et analyser le trafic réseau de manière non intrusive. Voici un aperçu des plus courants :

NPMD (Network Performance Monitoring and Diagnostic

Le NPMD est une solution de surveillance complète qui permet de collecter des données sur les performances du réseau, y compris la bande passante, la latence et le trafic. Avec cet outil, vous pouvez analyser les tendances du réseau, détecter les problèmes de performances et résoudre les incidents rapidement.

Packet Capture 

Cette technique consiste à capturer et à enregistrer une copie des paquets de données qui circulent sur le réseau. Les outils de capture permettent d’analyser en temps réel et en temps différé le contenu des paquets pour comprendre le trafic, diagnostiquer les problèmes et détecter les menaces de sécurité sans impacter le réseau de production.

NetFlow, Jflow, Sflow

Ces protocoles de flux sont utilisés pour collecter des informations sur le trafic IP en temps réel. Ils fournissent des données statistiques sur les flux de données, les adresses IP source et de destination, les ports utilisés, etc. Ces informations sont essentielles pour la gestion du réseau, la sécurité et l’optimisation des performances.

Ntop 

Ntop est un outil de surveillance du réseau qui fournit des statistiques détaillées sur le trafic en temps réel sur la base des flows (générés par les équipements réseaux ou par l’outil sur la base d’une capture de paquets). Il permet de visualiser le trafic, d’identifier les applications consommatrices de bande passante et de détecter les anomalies de trafic.

PMAACT (Passive Measurement and Active Characterization Technique

Cette solution est une collecteur de flow open source qui permet d’évaluer les performances du réseau. Elle permet d’identifier les goulots d’étranglement, d’évaluer la qualité de service (QoS) et d’optimiser les performances du réseau.

Viavi, Netscout, Riverbed

Ces solutions de surveillance et d’analyse du trafic réseau proposent une analyse allant des performances à la détection des menaces en passant par l’optimisation de la bande passante. Leurs outils offrent une visibilité approfondie et globale sur le réseau, ce qui permet aux équipes informatiques de diagnostiquer et de résoudre rapidement les problèmes.

En combinant ces outils et protocoles, vous pouvez obtenir une vue complète de la performance de votre réseau, identifier les problèmes potentiels et prendre des mesures pour optimiser son fonctionnement.

Quels sont les avantages de la métrologie passive ?

La métrologie passive offre une multitude de bénéfices pour les utilisateurs. Contrairement à la métrologie active, la métrologie passive ne perturbe pas le réseau lors de la collecte de données. Ainsi, son utilisation ne cause aucune interruption de service. Parmi les autres avantages, on peut répertorier : 

Quid de ses limites ?

La métrologie passive, comme tout outil, a ses limites. Le tout est de savoir quel type d’information vous recherchez : 

Comment fonctionne la métrologie passive ? 

Tout commence par la capture des données. Les appareils de métrologie passive ne génèrent pas de trafic. Ils écoutent et analysent les flux de données sur le réseau. Ensuite, ces données sont stockées. Elles servent à établir des statistiques (métadonnées) et à identifier des tendances. L’objectif ? Améliorer la performance du réseau, détecter les anomalies. Le but ? Vous donner une vision précise de son utilisation pour l’optimiser.

Envie d’optimiser les performances de votre réseau sans perturber son fonctionnement ? Découvrez la métrologie passive avec Vizee ! Avec cette méthode, vous obtiendrez une vue complète de la performance de votre réseau et serez en mesure d’optimiser son fonctionnement !